Make the most of your public holidays with us!
Start Planning
La Saint-Étienne

La Saint-Étienne 2017 et 2018

La Saint-Étienne n’est pas un jour férié dans toute la France, mais seulement en Alsace-Moselle. Elle n’est pas l’occasion de célébrations festives ou d’activités spécifiques. Voyons cependant l’origine de ce jour férié.

AnDateJournéeJour férié
201726 décembremardiSaint-Étienne
(Alsace et Moselle)
201826 décembremercrediSaint-Étienne
(Alsace et Moselle)

Arrière-plan historique

Saint Étienne, parmi les premiers convertis au christianisme dans la Jérusalem du 1er siècle, fut accusé par un tribunal religieux de blasphémer Dieu et Moïse et de vilipender et le Temple et la Loi. Aucune de ces accusations n’était vraie, mais il devint le premier martyr connu de la jeune Église chrétienne.

Lapidé sur la place publique sous la supervision de Saul de Tarse, qui allait devenir Saint Paul le 13ème apôtre, Étienne mourut aux alentours de 35 après J.-C.

Il est souvent représenté avec une couronne et entouré par trois pierres. Il est révéré pour avoir donné sa vie volontairement pour la cause du Christ, sans se défendre. En tant que saint de l’Église catholique et de l’Église anglicane, il est le patron des maçons, des fabricants de cercueils, des migraineux, des chevaux et des diacres.

Connu pour sa générosité envers les pauvres, Saint Étienne est fêté dans de nombreux pays le 26 décembre, le lendemain de Noël

La Saint-Étienne, une commémoration et non une fête

En comparaison avec d’autres fêtes en France et ailleurs, la Saint-Étienne est plutôt discrète. Elle a lieu le 26 décembre, soit le lendemain de Noël. Cependant, elle n’est célébrée que dans les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin en Alsace, et dans celui la Moselle en Lorraine. Le reste de la France travaille.

  • Le repas typique de la Saint-Étienne

En général, les personnes qui célèbrent la Saint-Étienne le font en famille et avec leurs amis autour d’un repas convivial. Puisque c’est le lendemain de Noël, on mange généralement les restes de la veille, par exemple de la dinde, et on boit du bon vin.

Parfois on sert des huîtres, du vivaneau rouge ou d’autres poissons ou fruits de mer, en fonction des restes du repas de la veille Le boudin est également très apprécié des Français (pas qu’en Alsace-Moselle d’ailleurs). Des petits pains ronds appelés les pains d’habitant, sont également très communs lors du repas de la Saint-Étienne.

Pour le dessert, la traditionnelle bûche de Noël et la célèbre crème de vie, aussi appelé « lait de poule » sont à l’honneur. La tradition veut que personne ne cuisine le jour de la Saint-Étienne et c’est la journée où l’on mange les restes.

  • D’autres traditions de la Saint-Étienne

Une tradition qui demeure est la saignée des chevaux pour les protéger contre les maladies. Après un bon galop, on coupe la peau du cheval pour faire sortir du sang. La saignée était répandue dans la France d’Ancien Régime : les gens croyaient qu’on pouvait expulser la maladie à l’aide de sangsues posées sur une blessure.

Une autre coutume consiste à donner de l’argent aux pauvres, en hommage à Saint Étienne qui selon la tradition consacrait beaucoup de son temps à aider ceux dans le besoin.

D’une façon un peu similaire au Black Friday américain qui suit Thanksgiving, certains magasins proposent des ristournes le matin de la Saint Étienne et les habitants en profitent autant qu’ils peuvent.

Même si elle n’est pas l’occasion de célébrations publiques, de grandes fêtes ou de parades, la Saint-Étienne est un jour merveilleux pour se reposer entre Noël et les deux autres jours fériés qui suivent, la Saint Sylvestre et le 1er janvier.